Mon parcours

 Après avoir travaillé 15 ans dans le  médical (dont 10 ans en service de cancérologie), confrontée aux "turbulences de la vie", j'étudie aux Beaux Arts d'Annecy auprès de Jean Patrice Rozand, sculpteur.

 

J'intègre ensuite l'atelier Genevois de  Mireille Mercanton-Wagnières,  peintre. Cette rencontre est décisive et  je m'engage en peinture.

Depuis les pinceaux ne m'ont plus quittée et l'atelier est journalier !

Ma démarche

2005 à 2007 : 

Mon travail s'oriente sur "l'équilibre".

 

2007 à 2010 :

La "Présence-absence" devient mon axe principale. 

 

2011 : 

Le Dire, devient essentiel. Les mots qui étaient timidement présents, prennent leurs places puis s'imposent. Le "dire" est indispensable et donne du sens à mon existence… J'utilise pour cela "ces signes picturaux" qui,  deviennent la trace mémoire de ma propre pensée.  

2013 :

La mémoire, la trace, ce qui reste devient mon obsession.

Mon atelier est idéalement situé. Je suis immergée dans cette nature silencieuse dont j'ai intimement besoin pour me connecter à mon intériorité.

La lumière qui se dessine, que je devine à travers les arbres est une source d'inspiration quotidienne Elle  me donne cette énergie, nécessaire pour traduire "méditativement", avec mes pinceaux fins, cet invisible que je tente de dire.